C’est quoi un test fonctionnel ? Définition des tests fonctionnels et des exemples

Test fonctionnel tutoriel complet exemple

Définition de test fonctionnel

Les tests fonctionnels sont une méthode de test qui vise à définir que chaque fonctionnalité de l’application fonctionne conformément aux exigences du logiciel. Chaque élément du logiciel sera évalué en fonction des besoins requis afin de vérifier que les résultats sont conformes aux attentes de l’utilisateur final.

Les tests fonctionnels ont pour but de garantir que le fonctionnement constaté est identique à celui attendu dans des situations réelles d’utilisation. Très souvent, les tests fonctionnels sont appliqués pour vérifier des scénarios de tests ou des schémas d’utilisation de bout en bout.

Exemples de test fonctionnel

Quelques exemples de test fonctionnel que vous pouvez trouver dans des cahiers des charges (cahier de test) d’un projet :

  • Les utilisateurs peuvent-ils se connecter à l’application sans problème lorsqu’ils fournissent des informations d’identification correctes ?
  • Le système de paiement rejette-t-il la requête en affichant un message d’erreur lorsqu’un utilisateur saisit un numéro de carte de crédit non valide ?
  • Est-ce que les données saisies sur le champ “Ajouter un nouvel enregistrement” permettent bien d’ajouter et d’enregistrer les informations dans la base de données ?

Test non fonctionnel vs test fonctionnel

Les tests non fonctionnels servent à vérifier des éléments qui ne concernent pas directement l’utilisation du code. Les tests non fonctionnels sont en effet un type de test logiciel visant à vérifier les aspects non fonctionnels d’une application (sécurité, test de charge…).

A contrario, les tests fonctionnels ne s’intéressent ni à la qualité, ni à la sécurité, ni aux performances du code source qui constitue la base de l’application. Ces tests fonctionnels ne permettent pas non plus de mesurer la rapidité du logiciel, les possibilités d’extension et ça fiabilité.

Les tests fonctionnels mettent plutôt l’accent sur les résultats du processus, plutôt que sur la mécanique du processus, afin de déterminer si l’application répond aux attentes fondamentales de l’utilisateur.

En effet, la définition des tests fonctionnels est souvent associée aux tests de type boîte noire, tandis que les tests de type boîte blanche sont plus souvent associés aux tests non fonctionnels (par exemple les tests unitaires).

Comment faire des tests fonctionnels ?

En général, un bon scénario de test fonctionnel se déroule en suivant les étapes suivantes :

Identifier les objectifs des tests

Dans le domaine des tests fonctionnels, les objectifs correspondent aux fonctionnalités que le logiciel doit posséder en fonction des besoins du projet. Les objectifs des tests fonctionnels visent également à valider que l’application fonctionne comme prévu et détermine si elle traite efficacement les erreurs ainsi que les imprévus.

Rédiger des scénarios de test

Établissez une liste de tous les scénarios de test possibles (ou du moins les plus importants) pour une fonctionnalité que vous souhaitez tester. Ces scénarios de test permettent de décrire les différentes façons dont la fonctionnalité peut être utilisée.

Par exemple, dans le cas d’un système de paiement, les scénarios de test pourraient inclure l’utilisation de plusieurs devises, la gestion des numéros de carte invalides ou expirés ainsi que la création d’une notification en cas de transaction réussie ou échouée.

Créer des modèles de test

Élaborez des procédures de test qui permettent de reproduire des conditions d’utilisation en fonction des scénarios de test définis.

Conception des scénarios de test

Passons à la création de scénarios de test qui est basée sur les différents résultats de test obtenus.

Un exemple : Si vous saisissez un numéro de carte de crédit invalide, l’application doit afficher un message d’erreur.

Exécuter les scénarios de test

Exécutez les scénarios de test dans l’application en comparant les résultats réels aux résultats attendus.

Identifier, localiser et résoudre les défauts

Dès qu’un défaut est identifié, celui-ci doit être noté dans un système de suivi à la disposition de l’ensemble de l’équipe de projet. Il faut alors apporter les modifications nécessaires à l’application puis exécuter à nouveau le scénario de test pour confirmer la correction avant de considérer le défaut comme résolu.

Comment les outils d’automatisation de test fonctionnel fonctionnent-ils ?

N’importe quel outil d’automatisation des tests fonctionnels est en mesure de fonctionner avec l’interface utilisateur de l’application testée. Ces outils peuvent identifier des objets à l’écran, tels que des listes, des zones de texte et des boutons. Ceci afin de les sélectionner, d’entrer des données et de les faire fonctionner.

De nombreux outils d’automatisation des tests fonctionnels disposent d’un dispositif de capture, qui “observe” l’utilisateur lorsqu’il interagit avec une application ainsi qu’avec les différents éléments affichés à l’écran.

Ces actions peuvent ensuite être reproduites, en se basant sur ces données capturées pendant l’enregistrement, afin de reproduire les activités de l’utilisateur. Par la suite, le résultat de ces actions sera comparé aux résultats attendus fixés par l’ingénieur en automatisation pour déterminer si le test est réussi ou non.

Les ingénieurs en automatisation des tests fonctionnels ont la possibilité de construire leurs tests étape par étape en exploitant les éléments détectés par l’outil. Ils peuvent également se baser sur un enregistrement fait en amont tout en personnalisant les différentes étapes.

L’intelligence artificielle IA appliquée aux outils d’automatisation de tests fonctionnels

Les plus importants outils d’automatisation des tests comportent aujourd’hui des fonctions d’intelligence artificielle (IA) reposant sur des technologies avancées telles que l’apprentissage automatique, la vision par ordinateur… etc. Ces capacités permettent d’identifier les objets à l’écran de la même manière qu’un être humain, d’interagir avec les objets et de les manipuler de façon naturelle.

Il a été prouvé que l’automatisation des tests fonctionnels reposant sur l’IA permettait de réduire les délais de création des tests, d’améliorer la portée des tests, de renforcer la capacité des moyens de test et de réduire les efforts liés à la maintenance des tests.

4 bonnes pratiques de test fonctionnel

Créez des scénarios de test en début de projet

Ne pas attendre que le codage de l’application ou du produit soit terminé pour commencer à créer des scénarios de test. En effet, les exigences des utilisateurs sont souvent plus claires durant les premières étapes du projet. Il est toujours possible de modifier les scénarios de test par la suite, en fonction des besoins.

Automatiser les tests fonctionnels

La réalisation de tests fonctionnels peut être un processus complexe, répétitif et chronophage. En automatisant le processus, vous pouvez plus rapidement garantir la fonctionnalité voulue et repérer les défauts afin de les corriger, ce qui vous permet d’économiser du temps et de l’argent.

Connaître le mode de pensée de l’utilisateur

Les testeurs fonctionnels se doivent d’avoir une connaissance approfondie du mode de pensée de l’utilisateur final. En effet, il existe différents types d’utilisateurs pour chaque application (acheteurs, vendeurs, administrateurs, agents administratifs, responsables…). Ces différents types d’utilisateurs ainsi que leur façon de naviguer dans l’application doivent être pris en compte dans chaque plan de test.

Classez par ordre de priorité

Le temps et les ressources des testeurs sont limités. Toutes les fonctionnalités ne peuvent pas être testées. Il faut donc tester en priorité certaines fonctionnalités de l’application par rapport à des fonctionnalités secondaires.

Conclusion : Test fonctionnel

Dans le domaine des tests logiciels, les tests fonctionnels constituent une méthode visant à tester les fonctionnalités du système en s’assurant que le fonctionnement du produit correspond bien au cahier de tests.

Le but premier des tests fonctionnels est de vérifier que le système est parfaitement fonctionnel ! De plus, ces tests offrent un avantage en termes de temps et de productivité dès les premières utilisations !

Vous souhaitez définir ou mettre en place votre stratégie en test fonctionnel ?

Échangez avec nos experts des tests pour vous faire gagner un temps précieux !

En savoir plus

source : https://www.guru99.com/functional-testing.html