Les 10 clés pour devenir un automaticien de test

Qu’est ce que l’automatisation des tests ?

L’automatisation des tests signifie qu’une équipe utilise un outil, API ou un framework d’automatisation pour exécuter la suite de cas de test. L’objectif de l’automaticien de test est de réduire le nombre de cas de test qui doivent être exécutés manuellement. Cependant, cela ne supprime pas complètement le besoin de tests manuels.

Automatisation test SDET

Pourquoi des tests automatisés ?

Les tests automatisés présentent de nombreux avantages pour les cycles de test des applications. Vous pouvez créer de superbes applications avec moins d’effort. Les tests logiciels automatisés sont une alternative plus sûre aux tests manuels, car les éditeurs de logiciels peuvent exécuter des tests efficacement. Les outils de test automatique peuvent gérer la sortie des tests logiciels, préparer des rapports et comparer les résultats avec les rapports de test précédemment effectués. L’automaticien de test pourrait offrir d’autres avantages, car l’industrie fait d’énormes progrès en matière d’automatisation.

Avantages des tests automatisés

  •  Le test manuel de tous les workflows, scénarios et champs prend du temps et coûte cher. De plus, il est difficile de tester manuellement des sites multilingues. 
  •  Les tests automatisés sont utiles ici et ne nécessitent aucune intervention humaine. Par exemple, il est possible d’exécuter des tests automatisés sans surveillance (du jour au lendemain). 
  • L’automatisation augmente la vitesse d’exécution des tests et contribue à augmenter la couverture des tests, conduisant finalement les équipes à créer des logiciels de meilleure qualité. 
  • De plus, les tests manuels peuvent souvent devenir ennuyeux et sujets aux erreurs. Ces problèmes sont éliminés avec l’introduction de l’automatisation des tests.

Quels cas de test les équipes de développement automatisent-elles ? 

La plupart du temps, les équipes automatisent les cas de test à haut risque, qui ont tendance à être exécutés de manière répétée et ceux qui sont fastidieux, difficiles ou longs à exécuter manuellement. 

Cela n’a pas de sens d’automatiser les cas de test qui ont été nouvellement conçus et non exécutés manuellement au moins certains, les cas de test où les exigences changent très souvent et ceux qui sont exécutés sur une base ad hoc.

Les 10 clés pour devenir un automaticien de test !

10 clés devenir automaticien tests

1. Apprenez les bases des tests

Étant donné que les tests automatisés sont toujours une branche des tests, vous devez créer une base solide de connaissances sur les tests en tant que domaine. Les tests automatisés ne sont qu’une forme de test qui adopte une approche plus technique du processus. Cependant, si vous voulez réussir en tant qu’automaticien de test, vous devez avoir une compréhension claire de ce que vous testez et pourquoi vous le testez. Tout est question de QUOI à ce stade, pas de COMMENT.

2. Commencez le plus tôt possible

Vous attendez peut-être un projet d’automatisation pour commencer à travailler sur vos compétences. Mais vous pouvez commencer à peaufiner vos compétences beaucoup plus tôt – sur les outils open source disponibles gratuitement. Installez l’un des outils sur votre ordinateur personnel et essayez-le. Vous pouvez utiliser des applications génériques telles que Gmail, Amazon ou même Microsoft Office. Tout est bon matériel pour les tests.

Test automatisation avance

3. Apprenez les concepts de base du codage

Pour devenir un ingénieur en automatisation de test performant, vous devez simplement acquérir des compétences en codage. Ce n’est pas que vous écrivez beaucoup de code vous-même, mais une solide connaissance des concepts de base du codage dans n’importe quelle langue de votre choix sera très utile sur toute la ligne. 

C’est le bon moment pour réfléchir aux bases des langages de programmation que vous devez apprendre. Par exemple, pour VB Scripting, vous devez apprendre les types de données, la façon dont les variables sont gérées, les instructions conditionnelles, les différents opérateurs, les instructions de boucle, les fonctions, les tableaux et bien d’autres. 

Une fois que vous aurez compris tous ces concepts, vous pourrez facilement extrapoler vos connaissances à n’importe quel langage de programmation. Prenez au moins une semaine ou deux pour vous familiariser avec eux ; cela vaut vraiment votre temps et votre énergie.

4. N’oubliez pas les tests manuels

De nombreuses entreprises se tournent vers des outils de test automatisés sans code. Mais pour faire face à la concurrence des autres ingénieurs de test automatisés sur le marché, il est essentiel que vous vous concentriez sur le développement de vos compétences en test manuel dès le début. 

Par exemple, vous pouvez suivre un cours à distance qui offre les connaissances de base sur les tests manuels et vous familiarise avec les concepts de base des tests. Cela vous aidera également à comprendre la différence entre les tests manuels et automatisés. Au cours d’un tel cours, vous acquerrez également les compétences essentielles en matière de codage. 

5. Apprenez à coder

Pour devenir un excellent ingénieur de test automatisés pour une longue carrière dans l’industrie technologique, vous devez maîtriser les tests manuels. Si vous êtes complètement nouveau dans le domaine des tests, vous devrez avoir une certaine connaissance des langages de programmation tels que C, Java, Python, SQL, Perl, HTML, CSS ou XML. 

Codage test automatisation

Le codage n’est qu’un côté de la médaille. L’autre concerne les compétences techniques dont vous avez besoin pour devenir un excellent ingénieur en tests automatisés : 

  • Conception de test, 
  • Test de performance, 
  • Architecture de test, 
  • Gestion de la configuration, 
  • La communication entre les équipes, 
  • Tests manuels d’agilité et d’interaction, 
  • Livraison continue, agile et DevOps.

6. Connaissez-vous assez votre application ?  

Application test automatisation

Un ingénieur de test automatisé doit avoir une compréhension complète de l’application logicielle testée, de l’intérieur comme de l’extérieur. Voici quelques-unes des questions auxquelles vous devriez être en mesure de répondre lorsque vous testez une application :

  • Quels ont été les langages de programmation utilisés pour développer l’application ? 
  • Sur quelle plateforme l’application est-elle construite ? 
  • De quelles bases de données s’agit-il ? 
  • Existe-t-il des API ou des services Web connectés à différentes parties du système ? Et si oui, comment ? 
  • Quel est l’objectif des principales parties prenantes dans le développement de l’application ? 
  • Quelles sont les fonctionnalités et fonctionnalités attendues de l’application ? 
  • Les tests manuels ont-ils déjà été exécutés ? Combien d’heures manuelles ont été consacrées au test de l’application ? 
  • Y a-t-il des bugs non résolus ou d’autres problèmes sérieux ? 
  • Quelle est la date de livraison prévue de l’application ? 

Ce ne sont que quelques points, et ils peuvent varier en fonction de la complexité de l’application à portée de main. C’est pourquoi un ingénieur en automatisation de test doit avoir une connaissance complète des applications qu’il est sur le point de tester avec des outils d’automatisation.

7. Entraînez-vous à utiliser les outils pour automatiser vos tests

La majorité des entreprises du secteur technologique utilisent déjà des outils d’automatisation des tests. La principale raison derrière cela est les avantages qu’ils apportent aux entreprises. 

C’est pourquoi il est essentiel que vous commenciez à expérimenter avec les principaux outils d’automatisation de test disponibles sur le marché. Ce faisant, vous en apprendrez davantage sur leur environnement, leur architecture et leur pertinence pour l’application testée. 

Avoir de l’expérience avec ces outils vous aidera à décider lequel d’entre eux répond à vos besoins de test d’automatisation dans une situation donnée. Il s’agit d’une étape clé que vous devriez franchir pour faire avancer votre carrière dans les tests.

8. Se familiariser avec la méthodologie ATLC

ATLC signifie le cycle de vie des tests automatisés. Tout comme vous suivez le cycle de vie du développement logiciel, vous pouvez déchiffrer les tests automatisés. 

Afin de suivre les principes de l’ATLC, vous avez besoin d’une expérience dans des domaines tels que :

  • Outils de tests automatisés, 
  • Le processus de tests automatisés, 
  • Prise de décision dans les tests automatisés, 
  • Planification, conception et développement des tests, 
  • Exécution et gestion des scripts de test, 
  • Évaluation et révision des programmes de test. 

Face à une exigence d’automatisation des tests, l’ingénieur prend généralement la décision de créer des scripts de test automatisés, d’acquérir un outil d’automatisation des tests, d’introduire le processus d’automatisation des tests, de s’engager dans la planification, la conception et le développement des tests, plus tard, la gestion de l’exécution, et enfin examen et évaluation du programme.

9. Apprenez à créer une stratégie d’automatisation des tests

Stratégie automatisation tests

Une fois que vous avez appris les tenants et les aboutissants de la méthodologie ATLC et que vous maîtrisez fermement les outils de test, vous êtes prêt à créer votre première stratégie d’automatisation des tests. Pour faire avancer votre carrière, vous devez être celui qui initie la préparation de cette stratégie, finalise l’outil et dessine le calcul du coût global et du ROI. 

La création d’une stratégie d’automatisation est une partie essentielle de votre rôle, car elle permet de réduire les heures de test manuel et offre un excellent retour sur investissement aux organisations qui investissent dans les tests automatisés.

10. Restez au courant des dernières tendances en tests

Restez à jour et surveillez de près les dernières tendances en matière de tests logiciels et d’automatisation des tests. Il ne s’agit pas seulement d’outils, mais aussi de techniques et de bonnes pratiques qui aident les professionnels à réussir dans l’élaboration de stratégies d’automatisation des tests.

Restez à jour sur notre blog ALL4TEST

Vous souhaitez plus d’information ou/et vous avez un projet d’automatisation de test ?

Bonus : Compétences d’un meilleur automaticien de test

Compétences testeur optimisation

Conception des frameworks

En tant qu’automaticien de test, vous devez avoir une compréhension approfondie ainsi que des compétences en codage en C#, Python, Java, Perl, SQL, XML ainsi qu’en HTML et CSS. Cependant, le langage que vous devez maîtriser dépend du langage de programmation utilisé par les développeurs du projet.

Création des scripts de test

Création scripts tests

Que vous ayez ou non des connaissances en programmation, cette phase dépend du cadre d’automatisation utilisé. Si votre organisation utilise SpecFlow ou Cucumber pour l’automatisation des tests, les scripts peuvent être écrits en anglais simple sans que vous ayez à penser à la logique ou au codage du back-end.

Les tests automatisés peuvent contenir des bugs

Un script d’automatisation est comme un autre morceau de code. Et peu importe à quel point vous êtes un bon codeur, les bugs sont toujours là. Avoir une touche manuelle tout au long de la procédure de test au lieu de dépendre entièrement de l’automatisation garantira qu’il n’y a pas de faux positifs ou de faux négatifs comme résultats de test après l’exécution d’un script.

Certains scénarios ne sont pas réalisables pour les tests automatisés

Et si la phase de test vous demandait de vérifier le fonctionnement de la fonction gestuelle ou tactile d’une application ? Vous ne pouvez pas le faire via l’automatisation. La procédure sera trop coûteuse et il peut y avoir une certaine inexactitude dans le résultat. L’approche manuelle redevient nécessaire. Au moment où un testeur termine l’écriture des scripts d’automatisation de ces scénarios de contrôle utilisateur, un testeur manuel termine l’ensemble du test ainsi que la correction des bogues.

Connaissance des différentes méthodologies de développement

N’oubliez pas que votre organisation ne s’attend pas seulement à ce que vous ayez des connaissances en matière de tests. Vous devez également avoir une connaissance du fonctionnement des différentes méthodologies de développement. Si votre projet suit DevOps ou Agile, ne vous attendez pas à ce que votre chef d’équipe vous dise quoi faire. Livrez votre travail rapidement et soyez prêt pour les réunions Scrum tous les jours afin d’éviter toute situation embarrassante lorsque la partie prenante ou le responsable pose une question critique sur votre étape de travail actuelle. La connaissance des méthodologies de développement vous aidera également à propulser votre carrière au niveau de l’organisation.

Expertise avec les outils d’automatisation

Dans l’ère Agile actuelle, l’industrie exige de la vitesse ainsi que de la qualité. Les parties prenantes et les clients du monde entier s’attendent à ce qu’une organisation fournisse une application sans bogue de bonne qualité en peu de temps. C’est pourquoi les tests automatisés sont à la hausse et, en tant qu’automaticien de test qualifié, chaque organisation s’attend à ce que vous ayez des connaissances et de l’expérience dans les outils d’automatisation suivants.

Les certifications sont un avantage supplémentaire

Certification test automatisation

Une certification permettra non seulement à votre profil de se démarquer des autres lorsque vous postulez à un nouvel emploi, mais elle améliorera également votre base de connaissances et vous aidera éventuellement à suivre une approche prête à l’emploi tout en testant une application. Voici quelques certifications de tests automatisés populaires qui peuvent vous aider à long terme.

Pour en savoir plus sur le sujet consulter nos autres articles sur le sujet :

Pour All4Test : Zied Hannachi / Consultant test automation

Vous êtes intéressés par des services de consulting et d’accompagnement dans vos projets Agile ?