Afin d’être réactif par rapport à un marché qui évolue de plus en plus rapidement, l’industrie IT utilise de plus en plus les méthodes agiles. Une équipe agile est généralement de taille réduite (10 personnes env) et est composée de différents acteurs : Le product owner (PO), les scrum master (si la méthode scrum est utilisée), les développeurs et parfois des testeurs embarqués dans l’équipe. Des experts externes à l’équipe peuvent aussi intervenir en support (des UX/UI designer par exemple). Dans cet article nous allons essayer d’en savoir plus sur le rôle du product owner ou PO pour les intimes ….

Le propriétaire du produit (product owner) est donc le représentant des clients et des utilisateurs. Son objectif est de maximiser la valeur du produit développé. De ce fait, cet acteur se charge de différents rôles et responsabilités. Il explicite les éléments (items) du carnet du produit (product backlog). Il définit l’ordre dans lequel les fonctionnalités seront développées. Il prend les décisions importantes concernant le projet. Il s’assure que le carnet du produit est visible et compris de tous. Ainsi chacun sait sur quoi travailler. Enfin, il valide fonctionnellement les développements.

Bien spécifier les besoins grâce au Product Owner

Le succès d’un projet informatique requiert une parfaite interaction entre plusieurs acteurs clés sur un projet agile. Il s’agit notamment du développeur, du testeur et du Product Owner. Cette triplette est appelée dans le jargon du métier “Les 3 Amigos”. Pour une collaboration fluide entre ces trois intervenants, il convient de définir un cahier des charges fonctionnel (si le produit et réalisé en externe) ou des spécifications. Nous vous dévoilons l’importance du Product Owner dans la rédaction de ce document pour le succès de vos projets informatiques.

Vous avez besoin d’un accompagnement ou tout simplement discuter avec nous de votre organisation actuelle ?

Demandez votre audit gratuit

Comment le Product Owner peut participer à la gestion de la qualité du logiciel ?

Réussir à bien structurer un projet IT permet d’en simplifier l’exécution. Dans ce registre, le Product Owner joue un rôle central.
Intervenant dans le cadre de la réalisation d’une solution informatique, il constitue l’interlocuteur privilégié du développeur et du testeur. Placé aux manettes du projet à exécuter, il se doit de :

  • décrire le produit attendu par l’utilisateur final (analyse du marché)
  • spécifier ses fonctionnalités ;
  • suivre l’évolution du travail étape par étape.
  • définir les critères d’acceptation, en collaboration avec le testeur si besoin.

Les critères d’acceptation sont les conditions qu’un produit logiciel doit remplir pour être accepté par un utilisateur, un client ou un autre système. Ils sont uniques pour chaque user story et définissent le comportement des fonctionnalités du point de vue de l’utilisateur final. Des critères d’acceptation bien rédigés aident à éviter des résultats inattendus à la fin d’une phase de développement et garantissent que toutes les parties prenantes et tous les utilisateurs sont satisfaits de ce qu’ils obtiennent. Pour en savoir plus voir notre article sur le sujet ici.

Garant du fonctionnement optimal du produit, il collabore avec l’équipe de développement et de test. Avec le testeur, il supervise tous les tests nécessaires pour vérifier que le résultat final satisfait aux besoins des utilisateurs et aux exigences de l’entreprise. Nous formons, accompagnons, assistons les product owners à mieux spécifier l’application à délivrer. Nous aidons nos clients et partenaires à remettre la qualité logicielle à sa place et du coup à optimiser les efforts de test des équipes. En effet le Quality by Design est un de nos domaines d’expertise.

Mieux informer et impliquer le développeur dans la conception

Le PO ou le responsable du produit doit rédiger un cahier des charges ou une spécification qui ne soit pas soumise à interprétation par les développeurs. Il est donc nécessaire d’impliquer les développeurs dès la phase de conception et d’éviter les incompréhensions entre le métier et les équipes IT.
Une méthode comme le BDD peut faciliter cette conversation. Plus d’informations ici.

Faciliter l’interaction entre tous les intervenants sur le projet

Pour développer un logiciel, une application ou un jeu video sans bug, plusieurs spécialistes interagissent donc. À travers le cahier des charges, le Product Owner s’assure que chaque expert cerne les attentes placées en lui. Il identifie les actions à mener pour mettre au point le produit dans les délais et pour assurer une coordination aisée entre les intervenants au projet.

Gagner du temps

En s’assurant que les membres de l’équipe agile communiquent bien en amont dans la phase de conception de l’application permet d’éviter les incompréhensions et donc de gagner un temps précieux par la suite. Le Product Owner (PO) à un rôle important dans l’organisation de cette « conversation » et doit être disponible pour l’équipe afin de facilité « l’agilité »

Comment nous pouvons aider le Product Owner à participer à la gestion de la qualité du logiciel?

Pour mener à bien un projet IT, il est donc important d’avoir un PO sensibilisé à ces problématiques de communication et de gestion de la qualité. Notre expertise consiste à proposer des formations, adaptées et intelligentes à votre Product Owner, afin de l’aider à établir un bon cahier des charges (si vous sous-traiter la réalisation) ou les spécifications (si vous réalisez le logiciel en interne) que les développeurs et les testeurs comprennent aisément. Nous pouvons également renforcer les équipes agiles en proposant de faire intervenir un testeur ou test analyst au sein de l’équipe (en AT) si cela n’a pas été prévu. Il pourra alors diffuser les bonnes pratiques liées à la qualité au sein de l’équipe et améliorer leur maturité en ce qui concerne le test et la qualité de leur futur produit.

Vous souhaitez plus d’informations sur ces formations et cet accompagnement ? Contactez-nous dès maintenant !

Demandez votre audit gratuit