500 millions de dollars, coût du bug informatique de la fusée Ariane 5

                                                                                                                                                                                                                                                                                               C’est dans les années 1995 qu’Ariane 5 est développée par l’ESA (European Space Agency = agence spatiale européenne)  dans le but de remplacer Ariane 4. C’est une fusée plus performante (capable de transporter de plus gros satellites), plus innovante et surtout beaucoup plus grande. Ariane 5 avait tout pour être un très grand succès, elle allait même permettre à l’ESA de concurrencer de très grands noms comme la NASA.

Sauf que rien ne se passe comme prévu…

La fusée est lancée mais c’est seulement 36 secondes après son lancement qu’elle explose à 4 000 mètres du sol…

Bilan : aucune victime n’est touchée par les retombées de la fusée, aucun humain était à bord de ce vol. Cependant, ce sont 500 000 millions de dollars qui s’envolent en fumée…

L’ESA essaye tout de suite de trouver la cause de ce crash spectaculaire. Des experts de tous les pays se réunissent et un rapport est alors établi, un mois seulement après le crash.

> ERREUR DE PROGRAMMATION<

Plus d’explications…

C’est donc une erreur de conception d’un logiciel informatique qui a provoqué l’explosion d’Ariane 5. En effet, les bateaux, avions, missiles et les véhicules spatiaux sont équipés d’un système de guidage inertiel composé de plusieurs outils comme le calculateur interne, des gyroscopes et d’accéléromètres, tous ces outils permettent de mesurer certains mouvements du véhicule : sa position, vitesse, inclinaison etc.… C’est ce système de guidage inertiel qui a causé la chute et l’explosion de la fusée Ariane 5.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le système de guidage inertiel de cette nouvelle fusée était le même que celle de la fusée Ariane 4 que nous vous rappelons était beaucoup moins puissante, innovante et plus petite. De plus, les accélérations infligées de l’Ariane 5 sont cinq fois plus fortes que celles de l’Ariane 4. Ces valeurs trop élevées de la fusée ont donc provoqué un dépassement de capacité, ce qui a causé son explosion imminente.

Que serait-il passé si les professionnels du tests s’étaient investi un peu plus dans le développement de ce logiciel?

Cliquez ici pour en savoir plus sur les métiers du test et découvrir tous nos autres articles

By | 2019-05-10T12:32:02+01:00 mai 10th, 2019|Dossiers thématiques|